• Laetitia ELLEM

5 raisons d'arrêter de consommer du lait de vache



Longtemps revendiqué comme la source de calcium par excellence, le lait de vache n'est pourtant pas aussi bénéfique que l'industrie laitière voudrait nous le faire croire!


Il a un effet décalcifiant et il favorise l’ostéoporose

On le sait tous, le lait contient du calcium, essentiel pour le renforcement des os. Ce qu'on ne sait pas forcément, c'est que le lait contient des protéines qui acidifient le sang. Pour compenser cette acidité, notre organisme va devoir puiser du calcium dans les os. Par conséquent, et là apparaît un paradoxe, boire du lait en trop grande quantité peut conduire à une décalcification et engendrer différents troubles comme l’ostéoporose. Selon le professeur Joyeux, les femmes suédoises, qui sont les plus grandes consommatrices de lait dans le monde, sont les plus touchées par l’ostéoporose. Il ajoute que le calcium animal est absorbé au maximum par notre organisme à 40%. Mieux vaut donc se tourner vers le calcium végétal, qui peut être assimilé jusqu'à 75% !


Le lait de vache contient de la caséine

Près de 80% des protéines du lait sont composées de caséine. La caséine est une substance qui agit comme une puissante colle. On l’utilise d’ailleurs la caséine pour coller les meubles et les étiquettes sur les bouteilles de bière. Consommée, elle agit de la même manière et encrasse notre organisme. A noter que le lait de vache est beaucoup trop riche en protéines : il contient 300 fois plus de caséine que le lait maternel.

De nombreux chercheurs soupçonnent la caséine d’être responsable des inflammations articulaires présentes dans les arthrites rhumatoïdes. C’est sans doute pour cette raison que la suppression des produits laitiers permet la plupart du temps une diminution rapide des symptômes liés à ces affections.


Il est riche en sucre

Le lait de vache contient du lactose, un sucre qui peut être difficile à digérer et qui peut entraîner différents troubles gastro-intestinaux comme des nausées, des diarrhées et des troubles de la digestion. Un litre de lait de vache contient environ 50 g de lactose.


Il contient des antibiotiques

Le taux d’antibiotiques présents dans le lait est 100 fois plus élevé qu’il y a 25 années. Quant aux autorités sanitaires, elles se sont contentées d’élever les normes limites autorisées. Aux Etats-Unis, plus de la moitié des antibiotiques fabriqués chaque année est utilisée pour le bétail, soit plus de 11 000 tonnes ! Boire du lait, manger un yaourt ou du fromage, c’est donc consommer des antibiotiques à notre insu, qui vont affaiblir notre système immunitaire et endommager notre flore intestinale.


Les produits laitiers peuvent favoriser le cancer de la prostate

Plusieurs études ont démontré que la consommation de lait et de produits laitiers augmente le risque de cancer de la prostate après 50 ans. Ce risque est associé à la consommation de plus d’une portion de produit laitier par jour.


Source : http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/bannir-lait-vache.html

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

© 2016 Education en Conscience - Tous droits réservés I Mentions Légales I Contact

Site réalisé par Education en conscience 38 Voreppe